Trois messages adressés à notre colloque de Boussac

 

         de Jean Guitton, membre de l’Académie Française et de l’Académie des Sciences morales et politiques, "catholique auquel le Franc-Maçon  Pierre Leroux  semble, d'un mot emprunté au langage judéo-chrétien [ ] , un prophète, c'est-à-dire un précurseur, habitant le présent, comme s'il venait de l'avenir. Et, comme tous les prophètes, il est plus actuel en cette fin du XXème siècle qu'au temps où il vivait."

         de Maximilien Rubel, éditeur de Marx depuis trente ans à la Bibliothèque de la Pléiade [1] : "Réflexion faite  j'estime qu'il est de mon devoir de me joindre aux Amis de Pierre Leroux, et j’espère avoir l’occasion de faire connaître les raisons de cette adhésion" [2]

         de Maurice Agulhon, professeur au Collège de France : "Non seulement Pierre Leroux a été une personnalité irréprochable du petit monde intellectuel et politique du siècle dernier, mais encore il peut être qualifié d'actuel. A une époque (la nôtre) où chacun se dispute l'honneur d'être "républicain", reconnaissant au moins par là que la République est une bonne chose, Pierre Leroux l'a été l'un des premiers, et de la façon la plus forte et la plus méritoire, en refusant le Coup d'Etat. Plus encore, en cette époque (la nôtre toujours), où le socialisme est mis en cause, comme si l'idée socialiste était définitivement compromise par l'échec du collectivisme étatisé, Pïerre Leroux rappelle le temps où Socialisme et socialistes avaient des définitions moins restrictives. Son social-isme était le contraire et le correctif de l'invidual-isme alors triomphant ; Socialisme était pour lui à peu près synonyme d'Humanitarisme. Certains diront que c'est peu et que c'est une exigence devenue banale ? mais est-il si évident que, dans le monde d'aujourd'hui, et même dans la France d'aujourd'hui, on n'ait plus besoin de militer pour une politique simplement sociale, humaine et humaniste ? Je n'ignore pas que, comme tout historien, j'ai une vive et forte propension à considérer le chapitre d' histoire que j'ai étudié comme spécialement important. D'autres pourront donc relativiser notre attachement aux hommes de Quarante huit, et signaler d'autres modèles, plus anciens ou  plus récents. Mais le mot d'ordre de République  démocratique et sociale est assez général pour n'être pas anachronique, et assez exigeant pour n'être pas périmé."



[ ] Leroux employait le mot exact : évangéliste

[1] Impitoyable pour les bavardages sartriens, M.Rubel a signalé (par exemple aux pages 520 et 567 de Karl Marx, Philosophie, folio 1994) quelques uns des emprunts (cachés) de Marx à Leroux et à Renouvier.

[2] Mort quatre mois plus tard, M. Rubel n’eut que le temps de m’envoyer les références qui montrent pourquoi c’est à Leroux qu’il pense lorsqu’il écrit : “l’homme de génie s’insinue puissamment dans les rêves du jeune Marx”. Je renvoie à BAL n ° 13, mai 1896 p. 165. BAL veut dire Bulletin de l'Association des Amis de Pierre Leroux, 39, rue Emeric-David, 13100 Aix.

© Les Amis de Pierre Leroux 2003